Découvrir les lieux

Kerazan est la seule demeure bretonne qui permet de découvrir l’intégralité d’un domaine breton de la fin du XIXe siècle : il présente non seulement l’ensemble de l’intérieur du manoir meublé, mais aussi le parc, les communs, le vivier, et le potager. Les appartements où vécut la famille Astor sont un véritable témoignage d’un certain art de vivre en Bretagne à la fin du XIXe siècle. Depuis 1928, l’Institut de France a à charge de préserver l’âme du domaine, qu’il préserve en l’état selon la volonté du dernier propriétaire.

Les lieux

Le grand

salon

Le grand salon, aménagé au milieu du XIXe par Alour Arnoult, est décoré de boiseries et d’un lustre monumental d’époque Louis XVI. Deux grandes glaces reflètent à l’infini ce lustre à deux étages de lumière et pendeloques de cristal. Le mobilier témoigne du goût pour l’éclectisme du XIXe : on trouve des poteries chinoises de la Compagnie des Indes, une console Louis XV, un cabinet de voyage pour dames dans le goût italien, une table en marqueterie d’époque Louis-Philippe, des fauteuils Charles X ou encore une table de jeu Napoléon III en palissandre de Rio.

Les tableaux qui ornent les murs sont presque tous d’inspiration bretonne, comme en témoignent les sujets traités : coiffes bretonnes, pardons, naufrages. Leurs auteurs sont des peintres installés en Bretagne que Joseph Astor avait choisi d’aider : Charles Cottet, Maurice Denis, Louis Désiré-Lucas.

Le salon de

Madame Astor

Le salon de Madame Astor recrée, quant à lui, un univers bien féminin, au mobilier XVIIIe siècle et aux boiseries inspirées des styles Louis XV et Louis XVI. Les dames se retrouvaient après le repas dans ce salon, tandis que les hommes jouaient au billard ou discutaient dans le fumoir. Elles y prenaient alors une tasse de thé ou de café, ou lisaient La Mode illustrée, une des premières revues de mode féminines françaises.

La salle

à manger

La salle à manger est décorée de panneaux sur toile à décor floral d’Henriette Daux, datés de 1894, et de Théophile Deyrolle, ami de Joseph Astor, à qui l’on doit cette pièce. Ces panneaux portent un décor d’animaux ou de fruits qui évoque les plaisirs de la table.

Encore une fois, le décor de la salle à manger reflète la vie de la famille Astor : les assiettes du buffet en châtaignier de style flamand sont inspirées par la légende napoléonienne, or le grand-père du donateur fut soldat de la Grande Armée ; et Le Chanteur florentin, sculpture en bronze de Paul Dubois (1859-1909), fut offert à Joseph Astor par ses collègues du Conseil municipal de Quimper lors de son départ en retraite.

La bibliothèque

La bibliothèque, ancien bureau de Joseph Astor, est restée inchangée depuis le XIXe siècle. Elle est très représentative des goûts littéraires de grands bourgeois et révèle leurs centres d’intérêts : François Guizot, Élisée Reclus, Victor Duruy… Les trois générations de la « dynastie » Astor sont représentées ici.

La salle

de billard

La salle de billard était un espace de jeux réservé aux hommes. Les boiseries XVIIIe siècle sont de style local : les moulures forment, dans le haut des panneaux, un dessin de cornes de bélier, motif traditionnel bigouden. La table du billard, datant du XIXe, est d’origine anglo-saxonne : percée de six trous qui pouvaient être bouchés pour jouer à la française. Cette pièce accueille une importante collection d’œuvres d’Auguste Goy, artiste originaire de Melun, élève d’Ingres, qui s’est fixé à Quimper en 1847. La collection Goy du Manoir de Kerazan, unique, permet d’apprécier l’œuvre de ce maître du XIXe trop injustement oublié.

Le fumoir

Le fumoir, où l’on se réunissait autour du piano ou pour jouer au tric-trac, a conservé toute sa splendeur de jadis. Le tric-trac était le jeu favori de l’aristocratie au XVIIIe. Un piano droit du XIXe attend les mélomanes. On découvre aussi le goût de la famille Astor pour un style de peintures bien différent de celui observé dans les autres pièces puisqu’on peut voir ici des toiles, les plus anciennes de la collection, des écoles hollandaise et française du XVIIe, ainsi que de l’école de Fontainebleau. Dans une vitrine, on peut remarquer, à côté de pipes, d’un nécessaire de toilette et de sceaux de correspondance, un véritable service à opium. Une miniature du milieu du XVe siècle représentant une scène d’Annonciation est l’œuvre la plus ancienne des collections Astor.

La cuisine

La cuisine, dont les murs datent du XVIe siècle, a gardé son âme de lieu de vie chaleureux dont le mobilier typiquement breton invite à la nostalgie. On y trouve notamment une armoire de mariage, un banc-coffre et un vaisselier du XVIIIe siècle.

L'ancienne chapelle

Cette pièce du manoir devint une pièce d’habitation au XIXe siècle. Joseph Astor y exposait peut-être les œuvres picturales majeures qu’il s’attachait, en collectionneur avisé, à rassembler. On y a placé aujourd’hui une collection unique en Bretagne d’œuvres en faïence d’Alfred Beau, art qu’il révolutionna. Par la suite de ses nombreux essais sur la faïence, la ville produisit grâce à cet artiste exceptionnel une faïence de grande qualité.

Son chef-d’œuvre, qui nécessita dix-sept essais, est un violoncelle en faïence grandeur nature. Très fragile, il n’a jamais porté de cordes et n’a jamais été utilisé comme instrument de musique. Il fut présenté à l’Exposition Universelle de Paris en 1878 et valut à son auteur la médaille d’argent de l’Exposition. C’était là la juste récompense d’un artiste au talent exceptionnel. C’est une œuvre unique au monde.

Le parc à l'anglaise

Le parc de 5 hectares qui entoure le manoir a conservé l’aspect qui lui fut donné au XIXe siècle : allées sinueuses, vastes pelouses et ombrages intimistes lui confèrent une allure de parc à l’anglaise, offrant la possibilité de contempler le paysage alentour.

Intéressé(e) par une visite ou une location ?

Retour haut de page

Le grand salon

Le salon de Madame Astor

La salle à manger

La bibliothèque

La salle de billard

Le fumoir

La cuisine

L'ancienne chapelle

[la_chapelle_bis]

Le parc à l'anglaise

Les fondations et les prix

Exposants / Écologie / Environnement

Allianz

Les fondations et les prix

Exposants / Écologie / Environnement

Croissance Responsable

Les fondations et les prix

Exposants / Écologie / Environnement

Daniel Jouvance

Les fondations et les prix

Prix / Écologie / Environnement

Écologie d’avenir

Les fondations et les prix

Prix / Écologie / Environnement

Édouard Bonnefous

Les fondations et les prix

Exposants / Botiaux-Dulac

Fondation Feuilhade

Les fondations et les prix

Prix / Botiaux-Dulac

Fondation Luciole

Les fondations et les prix

Exposants / Botiaux-Dulac

Les amis de Kerazan

Les fondations et les prix

Exposants / Botiaux-Dulac

Sopra Steria

Les fondations et les prix

Exposants / Botiaux-Dulac

Yves Rocher